Alors, pourquoi ce blog ?

De nos jours, tout le monde est conscient de l’impact qu’a la société humaine sur notre planète, de ce que les produits manufacturés peuvent entraîner comme problèmes de pollution, de déforestation, d’épuisement des ressources, et aussi de la répercussions sur l’humain et les problèmes éthiques qu’il en découle.

Encore cette semaine, la WWF (la fondation écologique, pas les organisateurs de matchs de catch) publiait un rapport de l’IPV (Indice Planète Vivante), spécifiant entre 1970 et 2014, l’effectif des populations de vertébrés sauvages a décliné de 60%, et que la surexploitation des ressources et activités agricoles demeurent les causes principales de cette érosion.

Montgolfière panda

Et pourtant, la majorité d’entre nous, peinent à se priver de ce que la modernité nous apporte, que l’impact écologique soit nul… ou pas. Et j’avoue faire partis de cette majorité.

Qui suis je 🙂 ?

J’ai 37 ans, en couple, et père de 2 petites filles, je ne suis pas le “modèle” écolo à 100%, je vis dans la banlieue de Toulouse, dans une maison mitoyenne loin d’être un modèle bioclimatique, j’aime utiliser ma moto dès que j’en ai l’occasion,  friand de nouvelles technologies, et de tous les équipements qui vont avec, mangeur de quinoa, mais aussi de viande et je travaille dans l’industrie aéronautique qui n’est pas exempte de reproche dans le domaine “nature”.

Mais voila, depuis plusieurs années, j’ai développé comme une réaction épidermique dès que je constate un gaspillage. Cela peut-être personnel ou familial, comme jeter de la nourriture qui était comestible peu de temps avant, voir cette veilleuse de la télé toujours allumée ou constater que tous les jours nous utilisons de l’eau potable pour envoyer nos excréments au fin fond des égouts. Mais aussi de façons plus globale, en constatant que les décisions politiques prisent soient court-termiste et que nous risquons de les regretter dans quelque temps, ou en se rendant compte du gâchis qui peut se faire dans les lieux publics de nourritures, d’électricité, d’eau…

Et depuis des années, dans un recoin de ma tête, j’ai cette légende amérindienne, racontée par Pierre Rabhi, fondateur de l’association COLIBRI pour expliquer ce nom :

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! 

Et le colibri lui répondit : “Je le sais, mais je fais ma part.”

Et donc ?

C’est donc dans cet état d’esprit que je commence ce blog. Essayer de trouver, et partager des solutions simples, économiques, bénéfiques, faciles à mettre en place pour permettre à chacun de se créer sa propre dynamique et de prendre petits à petits des habitudes écologiques.

Je ne pense pas qu’il soit possible pour la majorité d’entre nous de faire un changement radical de vie comme : devenir végétariens, ne plus utiliser de plastique ou sa voiture, faire son jardin pour être en autosuffisance… mais je pense que si les solutions proposées ne sont pas trop contraignantes, nous sommes tous capables de changer certaines de nos habitudes, et de faire notre part, pour qu’au final, dans la globalité, notre impact sur la terre soit de moins en moins néfaste. Les dégâts déjà fait sont bien réels, mais nous pouvons toujours essayer de limiter les dégâts futurs.

J’espère que ce blog sera un lieu d’échange qui me permettra d’apprendre beaucoup et vous donnera quelques idées et solutions pour commencer ou entretenir cette dynamique qui est de limiter notre impact négatif sur le monde.

Au plaisir de vous y retrouver, et si vous souhaitez partagez avec moi, vous pouvez utiliser les commentaires si dessous, ou le formulaire en cliquant sur ce lien.

Mathieu.

Vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde.

Ghandi

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre "Les gestes ECO & ECO"