Le coton : un faux ami naturel.

AAHHH !!!! Que l’on se sent bien, quand l’on voit sur un vêtement que l’on va acheter « 100% coton ». Pas de produits synthétiques issus de la pétrochimie, ça fait du bien à la planète… Ça rassure presque d’un point de vu écologique… FAUX

Rien n’est plus loin de la vérité.

Le coton est la fibre végétale la plus utilisée pour l’habillement comme pour l’ameublement, mais sa récolte est obtenue par les moyens les plus intensifs que l’on puisse trouver au monde. Sa culture nécessite de grandes quantités d’engrais, de pesticides et de régulateurs de croissance. La production de coton représente couvre environ 2,5% des surfaces cultivées mondiales, mais utilise 25% des insecticides et 10% des herbicides selon l’Organisation Mondiale de la Santé. Ces produits chimiques peuvent provoquer des irritations cutanées et des réactions allergiques lorsque ‘ils rentrent en contact avec la peau.

Probleme de la culture à la fabrication

Sa culture demande aussi une très forte irrigation qui peut accentuer le phénomène de pénurie d’eau dans certaine partie du globe.

De plus lors de la fabrication, il est à la fois chimiquement décoloré, et teint avec de nouveau produits chimiques (Chlore, ammoniaque, soude, acide sulfurique, métaux lourds, formaldéhyde, solvants organiques et aromatiques…). Ces produits contaminent les vêtements en résidus toxiques, polluent l’air, les sols, et les eaux à la sortie des usines. Il n’est pas rare d’observer une hausse inhabituelle de nombreuses maladies et cancers chez les travailleurs ou les riverains de ces usines.

Aussi, en 2016, on considère que près de 2/3 de la culture mondiale est génétiquement modifiée avec tout les risques que cela pourrai entraîner, comme avec les aliments : modification irrémédiable de l’écosystème.

Des alternatives ?

En contre partie des entreprises commence à proposer des produits avec du coton « bio ». Acheter avec cette certification est la seule manière de s’assurer la non-utilisation de pesticides et d’herbicide lors de la fabrication. Ce label garantit aussi que les ouvriers n’ont pas été exposé à des produit toxiques et que leurs conditions de travail soient contrôlées.

LOGO vêtement bio
LOGO vêtement bio

Une autre possibilité pour les textiles est d’opter pour des solutions plus naturelle et écologique comme le chanvre, la soie ou la laine.

 

https://daregreen.fr/fr/

https://www.naturellementchanvre.com/fr/

Rouleaux de tissus coton

 

Vieux coton ne fait pas bonne toile. 

 

– Proverbes turcs

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre "Les gestes ECO & ECO"