Résumé de “Mon petit jardin en permaculture”

Durable, esthétique et productif

Phrase résumé du livre “Mon petit jardin en permaculture” : “Produire 300kg de fruits et légumes sur 150 mètres carrés en pleine ville !” L’auteur et propriétaire de cette parcelle, nous partage son expérience dans l’élaboration de son jardin en suivant les idées liées à la permaculture

Auteur : Joseph Chauffrey, édition : Terre vivante, 2017, 120 pages

Présentation au lecteur :

Dans ce livre, Joseph Chauffrey, “jardinier urbain”, nous montre le travail qu’il réalise depuis plusieurs années à l’optimisation des rendements sur de petites surface urbaines en s’appuyant sur la permaculture.
Dans son livre, Joseph, nous partage son expérience. Comme beaucoup, il se rend compte du poids de l’alimentation sur les problèmes écologiques de notre époque, et même s’il se trouve en ville, il ne prends pas ça pour une contrainte et utilise les 150m² de son terrain pour développer son jardin suivant les principes de la permaculture.
Et ce livre est une présentation de toute son expérience, avec de belle descriptions de ce qu’il a mis en place et des photos pour agrémenter le tout.

Extrait du livre “Mon petit jardin en permaculture

Les présentations passe par la terrasse, le bâtiment de jardinage, le potager, la serre, le mini-verger et la mare.

Présentation des principe de la permaculture

Inviter la biodiversité au sein du jardin, pour aider le jardinier dans la régulation naturelle des maladies et des ravageur et augmenter l’écosystème en résilience. Pour cela, il faut multiplier les milieux variés et connectés, entre les nichoirs et les mangeoires, les points d’eau et les les “zones refuges”

Minimiser l’utilisation des produits de traitement et privilégier les interactions avec les insectes, l’utilisation de produits bio, comme le savon noir, le ferramol ou le purin ou la mise en place de moyen de lutte physique, comme des filets anti-insecte ou le ramassage de limace à la main.

Laisser s’épanouir les “herbes folles” en comprenant celles qui sont utiles au jardinier, ou les transformer en paillage. Favoriser les interactions entre espèces

Utiliser au mieux les ressources, que ce soit, le temps, en minimisant les besoins de travail au jardin, la lumière naturelle, à utiliser au mieux en analysant les zones ensoleillés de son terrain suivant les différentes saison, l’eau en étant capable de réduire les besoins et de stocker l’eau de pluie, les ressources végétales, en mettant en place un composteur.

Prendre soin du sol, tout en intervenant le moins possible, Joseph nous donne des solutions pour éviter le tassement, décompacter la terre sans la retourner et améliorer la structure du sol.

Il est capable de nous transmettre toutes ces informations car il a pris l’habitude, comme tous les jardinier devrait le faire de tout noter après avoir bien observer afin de comprendre et pouvoir faire évoluer et optimiser son jardin au fil des ans.

Optimisation de l’espace

Je suis dans la même situation, comment tirer le maximum d’un terrain urbain qui est limité en espace. Et sur ce point, l’auteur nous donne de précieux conseils :

Densifier les cultures :

  • En plantant serré, il divise par 1.5 ou 2 les distances de semis par rapport à celles qui figurent sur les ouvrages de jardinage, que ce soit la distance sur le rang, comme la distance inter-rang.
  • Associant les cultures : comme celle des “trois sœurs” mariant maïs, courge et haricot.
  • En cultivant hors sol : dans des pots ou des bottes de pailles

En utilisant les trois dimensions :

  • Avec des grimpants sur les murs
  • Ou des variétés dites “coureuse” qui pourront se développer sur les toits ou pergolas (Attention que cela reste accessible pour la récolte)

Accélérer la succession des cultures :

  • En démarrant hors sol : semis en plaques de culture pour accélérer de façon indéniable les rotation du potager.
  • Bien utiliser la lumière : et faire profiter les jeunes pousses de la meilleure luminosité et chaleur naturelle
  • En chevauchant les cultures : c’est a dire semer ou repiquer un légumes sous une culture qui s’apprête à être récoltée ou supprimée.

Opter pour le tout comestible

Et chercher a avoir dans son jardin des végétaux qui soient à la fois esthétiques, mais aussi mellifères et qui se mangent allant jusqu’à mettre des fleurs comestibles mais aussi prendre l’habitude de cuisiner les fanes et les pelures

Et pour finir

L’auteur nous rajoute quelques bonus : des conseils de nouvelle lecture sur le même sujet, un lexique, et des QR codes qui nous renvoient vers des vidéos de présentation de ses réalisations et de son jardin.

En conclusion

Ce livre est un beau témoignage de l’expérience de Joseph, plein d’informations très utile sur le concept de la permaculture et du jardinage responsable, et agrémenté tout du long de très jolies photos. En tant que débutant, si j’arrivais à faire le 1/4 de ce qu’il a réussi à mettre en place et cultiver tous les ans, je serais le plus heureux. Et en plus le livre est paru au édition Terre vivante pour ne rien gâcher. Je le recommande chaleureusement.

Si cela vous intéresse vous pouvez vous le procurer en suivant ce lien

Pour voir le résumé d’autre livres de ma bibliothèque sur le thème de la permaculture vous pouvez retourner sur la page de présentation

Et vous, qu’avez vous pensé de cet ouvrage si vous l’avez lu ? Et que recommanderiez vous d’autre ? Partagez dans les commentaires

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre "Les gestes ECO & ECO"