Pollution dématérialisée…

De la pollution quoi ?

Si c’est dématérialisé… c’est écolo…

Si Internet était un pays, il serait le 3ème plus gros consommateur d’électricité au monde avec 1500 TWH par an, derrière la Chine et les Etats-Unis. Au total, le numérique consomme 10 à 15 % de l’électricité mondiale, soit l’équivalent de 100 réacteurs nucléaires. Et cette consommation et toute la pollution qui va avec double tous les 6-7 ans !

Cette consommation est divisé en 2 parties égales :

50 % lié à la production :
  • Créer et entretenir les entreprises pour fabriquer le hardware
  • Récupérer tous les matériaux qui servent à la production, et leur transformation.
  • Le transport des tous ces équipements

C’est pour cela que la première chose pour lutter contre la pollution liée au digital est de NE PAS ACHETER à outrance de nouveaux équipements :

Un PC, par exemple, à besoin de 50 fois plus d’énergie à fabriquer que ce qu’il consomme par an

Donc pour diminuer de façons importante, il nous faut agir sur 2 facteurs essentiels :

  1. Eviter le remplacement anticipé des équipements : en évitant de tomber dans le piège mercantile, en essayant de les réparer plutôt que de les jeter
  2. Limiter leur nombre de façon personnelle, familiale et professionnelle.
et 50 % lié à l’utilisation :
  • La consommation électrique du hardware lors de l’utilisation.
  • Le refroidissement nécessaire au même moment (Il faut 1 Watt de clim pour refroidir un matériel électronique qui consomme 1Watt)
  • Et en fin de vie : le recyclage/dépollution/traitement en déchet de tout ce matériel.

Et de la même façon que les appareils électroniques en veille continuent de polluer en consommant de l’électricité inutilement. Toutes les données informatiques polluent… même si elles sont simplement stockées.

Et dans cette consommation les data center, (endroits physique où sont rassemblées de nombreuses machines (bien souvent des serveurs) contenant des données informatiques.) participent à 25% de cette consommation.

Pour comprendre cette consommation, on peut différencier 2 types de stockage

Stockage à froid :

C’est le disque dur ou clé USB que chacun peut avoir chez soit, et que je vous conseille. Faites des sauvegardes régulières de vos documents importants, photos, dossiers de travail ou autre. Cela vous permet en cas de casse ou de bug de votre ordinateur de ne pas perdre toutes ces informations.

Ce que je vous conseille et d’avoir 2 disques dur identiques, et vous faites les sauvegardes en simultané sur les 2 deux disques dur en même temps. Le but est d’avoir vos informations en doubles, au cas où il y ai un accident, mais de ne pas surcharger votre ordinateur de tout les jours. Est ce que vous avez vraiment besoin d’avoir en accès immédiat ce relevé d’imposition de 2012 ou les photos de votre ancien téléphone que vous avez changé il y a 10 ans ?

Je comprends que vous vouliez les garder pour vous organiser des soirées nostalgiques… (Avec vos impôts, ou les photos, à vous de voir)… mais de la à les garder sur votre ordi, tout ça parce que les disques durs deviennent toujours de plus en plus grand….. Votre allé le soulager, et votre pc vous dira merci…

Stockage à chaud :

C’est le fait d’avoir accès depuis n’importe quel appareil et à tout moment, l’information recherchée. Et dans ce type de stockage, on peut voir deux raisons biens distinctes qui peuvent se résumer à “Pour qui cette information est-elle utile ?”

– Si cette information est pour “la communauté” petite ou grande, alors ce stockage à chaud est nécessaire. Cela concerne le cœur d’internet et de ce pourquoi cela existe : l’échange d’information. Cela consiste à tous les sites, blogs, musique ou film en ligne. L’évolution de ce moyen de communications arrive avec certain inconvénients liés à ce stockage, et nous devrons essayer dans le futur de toujours minimiser ces effets néfastes.

Mais cela reste une solution beaucoup plus écologique que d’imprimer sur papier tout wikipédia pour que cela soit autant disponible partout dans le monde ou graver tous les cd que représentent toutes les écoutes des différentes plateformes de musique….

– Si cette information est pour vous, ou votre cercle proche : LE STOCKAGE EN LIGNE N’A AUCUN INTÉRÊT !!!!

La photo de votre chat faite par votre téléphone, qui est synchronisée sur votre cloud, est stockée sur de multiples serveurs partout dans le monde. Les plateformes qui proposent ce service sont obligé de dupliquer ce fichier au cas où un des serveurs tombe en panne, soit en maintenance, soit trop occupé ou autre… car il faut que votre photo de chat soit “TOUJOURS” disponible, et c’est cela qui engendre une grande partie de la pollution digitale, toutes ces informations qui ne sont quasiment jamais regardé mais qui doivent être disponible à tout moment.

On peut ranger dans cette catégorie tout ce qui est stocké sur les clouds personnels ou les mails.

Les solutions :

Donc, de la même façon que vous éteignez la lumière quand vous sortez d’une pièce :

  • Trier ou supprimer vos dossiers en ligne sur votre cloud.
  • Stopper la synchronisation automatique de vos photos et faites vous une sauvegarde régulière de votre téléphone sur votre disque dur
  • Supprimer vos vielles publications de vos réseaux sociaux
  • Nettoyer et changer vos habitudes pour la gestion de vos boites mails (Voir cet article)
  • ..

Si tout le monde fait un nettoyage, cela évitera que le pays “internet” passe à la première place de la consommation électrique d’ici 2030.

Restez ouvert aux petites choses, car souvent c’est là que les grandes se cachent.

Steve Lambert

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre "Les gestes ECO & ECO"